Pourquoi CETA-CHECK?

L’Union européenne a la responsabilité de lois et de décisions qui affectent notre vie de tous les jours. Plus particulièrement, l’UE peut négocier et conclure des accords commerciaux internationaux au nom de ses 28 états membres – comme actuellement les scandaleux traités avec les USA et le Canada: TTIP et CETA.

CETA, le traité avec le Canada, peut sembler de peu d’importance et innocent comparé à son grand frère le TTIP, mais il n’en est pas moins toxique ! Il affectera tous les citoyens européens, d’une façon ou d’une autre, que ce soit à travers leur consommation alimentaire ou le coût de leur hospitalisation ! CETA va abaisser des standards obtenus de longue lutte, mettre en péril la démocratie et saper l’état de droit.

Pourquoi devriez-vous vous inquiéter du CETA ? En Octobre 2016, les 28 Etats membres on signé l’accord. Maintenant c’est le Parlement européen qui va prendre une décision sur le CETA. Ce vote décisif pourra déjà avoir lieu en Décembre 2016.

Pendant ce laps de temps, avant que les député(e)s européen(ne)s ne votent, il est vital que vous partagiez les sujets qui vous tiennent à coeur et fassiez connaître aux décideurs ce que vous en pensez. Nos gouvernements et les membres du Parlement Européen ont besoin de connaître votre avis sur le CETA !

Dans la première phase du CETA CHECK, des citoyen(ne)s ont interrogé leurs eurodéputé(e)s sur les questions les plus importantes concernant le CETA. Maintenant que le vote sur le CETA aura bientôt lieu au Parlement européen, la période des questions est finie – le moment décisif est arrivé! Posez la question clé; demandez à vos eurodéputé(e)s s’ils/si elles s’engagent à voter contre le CETA.

Partout en Europe, rendez public le débat sur le CETA – après tout, il nous concerne tous et pas seulement les politiciens et les lobbyistes ! Lorsque vous questionnerez votre député(e), voire l’inviterez, d’autres citoyen(ne)s à travers toute l’Europe poseront des questions et organiseront des débats identiques en même temps que vous.

Lorsque votre député vous aura répondu, nous publierons sa réponse sur www.cetacheck.eu pour que vouis puissiez continuer à contacter les eurodéputé(e)s qui n’ont pas encore donné un opinion.